Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Vous ne savez pas comment et où trouver de l’argent pour la réalisation de vos projets personnels ? Dans ce cas, nous vous recommandons de passer à la banque pour demander un prêt personnel. L’article que nous avons préparé ici vous apportera un peu plus de lumière sur ce sujet.

Comment définir ce type de crédit ?

Pour faire simple, un prêt personnel peut être défini comme étant un contrat signé entre un particulier et un établissement bancaire qui stipule que ce dernier offrira une somme déterminée au premier. Cette somme sera alors prêtée au particulier durant une période pouvant aller jusqu’à 5 ans selon la convenance des deux parties et dont le remboursement se fera par mois durant la période de validité du crédit.

Pourquoi faire un crédit personnel ?

Le prêt personnel servira à un emprunteur à réaliser ses projets à titre personnel comme l’achat d’un bien précis. Notez que vous pourriez choisir entre 4 types de crédit qui sont le prêt personnel pour travaux, le prêt pour auto ou moto, le prêt pour loisirs et le prêt pour trésorerie. Sachez aussi que le taux de remboursement ne doit pas dépasser les 33 % du revenu du demandeur, peu importe le type de crédit que vous ferez.

Que dit la loi dans tout cela ?

Sachez bien que la loi vous protégera parfaitement si vous optez pour ce type de crédit. En effet, le code de la consommation veut que tout crédit entre un individu qui réalise un prêt auprès d’un établissement bancaire soit parfaitement protégé si la somme que le premier demandera ne dépasse pas les 75000 euros et dont le délai de remboursement dépasse les 3 mois. Cet avantage a été renforcé par la loi Lagarde en 2011 qui veut que les termes du contrat soient plus détaillés pour l’emprunteur.

Et que dire du délai de rétractation de votre prêt ?

Il est important que depuis le 1er mai 2011, vous ayez 7 à 14 jours pour changer d’avis au cas où vous ne voudriez pas faire le prêt personnel. Cette prérogative est parfaitement écrite dans l’article L312-19 du Code de la consommation. Ce qui fait que vous pourriez toujours renoncer à votre prêt même 14 jours après l’avoir conclu avec votre banque grâce à votre droit de rétractation. Pour cela, vous n’aurez qu’à envoyer une lettre recommandée à l’adresse que vous trouverez sur le bordereau de rétractation qui accompagnera votre contrat. Toutefois, n’oubliez pas que vous ne pourriez toucher la somme demandée qu’après l’écoulement du délai de rétractation.

Enfin, voyons les conditions à remplir pour valider votre prêt personnel

Certes, la banque ne vous demandera pas des preuves concernant l’utilisation de la somme que vous obtiendrez. Par contre, elle analysera scrupuleusement votre profil avant de valider votre prêt pour éviter toute forme de désagrément. Par ailleurs, des validations plus capricieuses et des refus peuvent aussi être salvateurs pour éviter d’avoir trop de crédits en cours et d’être contraint d’opter pour un regroupement de crédit donc en un sens ce n’est pas forcément moins bien ainsi. De ce fait, ne vous étonnez pas si elle effectue une petite enquête vous concernant. En plus de cela, assurez-vous de ne pas détourner votre crédit à des fins professionnelles ou à la construction d’un bien immobilier sinon l’établissement pourrait aller jusqu’à entreprendre une poursuite judiciaire.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
Catégories : Blog Crédit Immobilier