Vous êtes à la recherche d’informations sur l’univers du crédit ou prêt bancaire et aussi de la possibilité de pouvoir réaliser une simulation d’emprunt pour avoir un aperçu de quelles seront vos traites en matière de remboursement pour votre prêt immobilier ou autre ?

Site d’information sur le crédit

Sur ce site, nous allons vous permettre d’y voir plus clair sur l’univers du prêt. Il faut dire aussi que tout cela mérite d’être précisé quand on voit la multiplicité des types de crédits : crédit immobilier, prêt à la consommation, prêt personnel, rachat de crédit, regroupement de crédits, renégociation de votre prêt immobilier, bref, il en existe de nombreux types différents que nous vous expliquerons au fil du temps sur notre site entièrement consacré à la thématique et à tout ce qui y touche de près de ou loin.

Entre le site et sa partie blog, nous vous permettrons de trouver des définitions concrètes et des réponses aux questions que vous vous posez sur le crédit comme par exemple : quel est le coût moyen d’un crédit immobilier ? ou encore : qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Possibilité de réaliser des simulations d’emprunt

Outre les informations, une chose qui attire et qui intéresse le plus souvent au plus haut point les emprunteurs c’est la possibilité de simuler un emprunt bancaire et voir quelles en sont les conséquences sur leur budget. Grâce à notre calculatrice immobilière gratuite en ligne vous pourrez réaliser autant de tests pour votre simulation d’emprunt que vous le souhaitez et commencer à envisager le passage auprès d’un organisme agréé et en mesure de vous accompagner vers la meilleure solution pour vos finances.

En effet, bien que nous vous proposions sur le site un outil de calcul représentatif de ce que pourra être votre prêt immobilier une fois que vous l’aurez signé, vous devrez toujours passer par un organisme prêteur habilité tel qu’une banque ou un courtier en crédit.

Réaliser une simulation d’emprunt : quel intérêt ?

Vous vous demandez peut-être après avoir lu ce que nous venons de dire l’intérêt que peut représenter le fait de faire une simulation d’emprunt sachant que de toute façon, il faudra réitérer cette dernière auprès d’un organisme dûment habilité ? C’est assez simple, il faut en fait y voir là une opportunité de vous préfigurer ce que sera la réalité de votre crédit une fois que vous y aurez souscrit, c’est une estimation.

En effet, si le résultat d’une requête lancée dans un simulateur d’emprunt n’a rien d’officiel, il a en revanche l’avantage de pouvoir vous donner une estimation relativement précise des mensualités qui seront les vôtres en fonction du montant total de votre crédit sur une durée et un taux d’emprunt préétablis. Après, il ne vous restera plus qu’à jongler avec les différents taux que vous pourrez voir à droite à gauche ou qui vous seront annoncés dans les différentes communications que vous verrez et / ou recevrez.

Bénéficier ainsi d’une vision approximative de la réalité grâce à une simulation de prêt aura plusieurs atouts comme celui, par exemple, de pouvoir imaginer quel sera le pouvoir d’achat qu’il vous restera en fonction des mensualités qui seront les vôtres. Évidemment, tout dépend du type de crédit et tous les crédits n’ont pas les mêmes enjeux, nous sommes bien d’accord (les conséquences ne sont pas les mêmes pour un petit crédit à la consommation (car vous avez envie de vous faire plaisir avec un loisir un peu plus onéreux que vos loisirs habituels) et un prêt immobilier qui représente un engagement conséquent, parfois celui de toute une vie).

Informations nécessaires pour faire votre simulation de crédit

Voici quels sont les éléments que vous devez avoir en tête pour pouvoir faire votre simulation de crédit. Il vous faut :

  • une idée du montant que vous souhaitez emprunter à la banque (ou autre organisme de crédit),
  • la durée sur laquelle vous souhaitez que votre emprunt s’étale (la période pendant laquelle vous allez rembourser tous les mois la mensualité auprès de l’organisme prêteur),
  • le taux d’intérêt qui vous est proposé par le prêteur ou celui que vous aimeriez obtenir et autour duquel vous allez potentiellement essayer de négocier.
  • éventuellement le pourcentage que vous allez payer au titre de l’assurance dans le cas d’un prêt immobilier par exemple.

Avec tous ces éléments à votre disposition vous pourrez exploiter le simulateur et voir en conséquence ce que cela représente comme mensualités. En fonction du montant, vous pourrez :

  • soit essayer de réguler ces dernières en augmentant la durée pendant laquelle vous allez emprunter une même somme,
  • soit essayer de négocier auprès de l’organisme prêteur pour diminuer le taux d’intérêt,
  • soit essayer de négocier pour l’assurance ou autre.

N’oubliez pas qu’outre les intérêts et les éventuels frais d’assurance sur votre prêt vous devrez aussi vous acquitter de frais comme les frais de dossier.

Enfin, vous pouvez aussi ne pas vous charger de cette recherche du meilleur taux pour votre crédit et confier cela à un courtier en crédit qui effectuera les recherches à votre place. Le cas échéant il faudra aussi ajouter aux autres frais de votre prêt les honoraires du courtier que vous choisirez.

Et si vous vous projetiez, un peu ? Enfin

On peut aisément imaginer sur un site informatif de ce genre et sur une thématique aussi particulière que le monde du crédit et toutes les facettes que ce dernier peut recouvrir (négociation d’un crédit immobilier au meilleur taux, obtention de la meilleure assurance au meilleur prix pour être un emprunteur à la fois satisfait et serein, ) beaucoup de personnes se diront puisqu’il ne s’agit que de simulation autant aller pousser directement la porte d’un organisme prêteur quelconque et de voir ce que cela donne.

simulation credit bancaireCe n’est pas complètement faux et au demeurant en procédant de la sorte, au petit bonheur la chance pourrait-on dire pour reprendre l’expression consacrée, vous pourriez bien trouver le taux qu’il vous faut et réduire ainsi des mensualités actuelles ou futures pour pouvoir maximiser votre pouvoir d’achat et continuer à profiter de nombreux loisirs certes parfois onéreux (tels que des voyages, tels que les biens importants dans la vie de votre foyer et qui vous occasionnent le plus de dépenses (nous pensons ici aux véhicules à moteur tout particulièrement), ou encore divers bien de consommation) mais qui font parfois terriblement envie et pour lesquels nous aimerions à croire qu’il est possible, une fois de temps que de se les procurer.

Sauf que voilà, vous pourriez tout aussi bien pousser la porte d’un organisme prêteur à un moment où ce dernier ne propose pas un ou des taux TEG très intéressant, soit parce que la période ne le lui permet pas, soit parce qu’il n’a pas un besoin impérieux de récupérer des nouveaux comptes clients en portefeuille, et ainsi être frustré de ne pas avoir obtenu ou espéré ce que vous souhaitiez. Les outils de simulation d’emprunt servent aussi à cela. Avoir une idée approximative des taux pratiqués pour qu’en reprenant notre exemple ci-dessus, si vous n’avez pas la chance de pousser la bonne porte au bon moment, vous en soyez conscient et que vous ayez le réflexe d’en pousser à minima une seconde pour pouvoir voir ce que cela donne. Si nous vous invitons à raisonner de la sorte c’est parce que nous sommes hautement convaincu de l’importance des prêts dans la vie d’un foyer. Pour s’en convaincre, nous vous invitons tout simplement à continuer votre lecture ci-dessous (avant d’aller consulter notre blog consacré au crédit sous toutes ses formes bien entendu).

L’importance du crédit dans la vie d’un ménage

Quand vous calculez les rentrées mensuelles pour votre foyer en compilant toutes les formes de ressources dont vous disposez (salaire(s), pension(s), aide(s)) et que vous regardez parmi toutes vos dépenses quelles sont celles qui vous coûtent le plus d’argent et où part une bonne partie de votre pouvoir d’achat, le remboursement de vos différents prêts occupe une place importante. Le pourcentage que cela représente, même si cela ne devrait en théorie pas dépasser les 33% d’endettement dont vous avez très probablement déjà entendu parler, reste tout de même conséquent, surtout quand vous avez un crédit immobilier en cours lequel représente le plus souvent le plus gros poste de dépense dans le budget d’un ménage.

Il n’y a qu’à voir avec quelle impatience toutes les personnes qui ont un crédit immobilier en cours aspirent à ce que ce dernier ne prenne fin pour pouvoir regagner à partir de là une coquette somme en pouvoir d’achat et / ou d’épargne.

Si le crédit est si important, alors le taux l’est tout autant

Conséquence de tout cela, vous ne pouvez pas décemment vous dire que votre budget mensuel est grevé à ce point sans que cela ne contribue à rembourser une très grande partie du capital qui vous a été prêté au moment de la négociation de votre crédit et de devoir rembourser trop d’intérêts sur les capitaux empruntés. Il faut donc que vous ayez un taux qui soit le plus bas que possible. Et dans la pratique, depuis quelques années, c’est tout à fait possible d’avoir un taux à 2/3% pour un prêt personnel (encore moins pour le crédit immobilier). Nul doute que vous pourrez donc trouver sur ce marché des offres attractives sur les taux d’intérêts. Reste à pouvoir négocier encore un peu et surveiller les autres frais comme nous le voyons plus loin dans cette page.

Comment regagner en flexibilité budgétaire ?

Pour diminuer l’importance de votre prêt ou de l’ensemble de vos prêts bancaires et être chaque mois titulaire d’une somme à dépenser et / ou à épargner plus conséquente, il n’y a pas des dizaines de solutions. Soit il faut bloquer les dépenses et gagner plus, souvent facile à dire et pas toujours évident à mettre en place concrètement, soit il faut limiter les dépenses. Et pour cela, comme le crédit sera souvent votre premier poste de dépense, c’est celui qui gagnerait le plus à être diminué. Pour ce faire, vous pouvez envisager plusieurs stratégies différentes, qui parfois d’ailleurs vous faciliteront la vie au regard de vos obligations envers vos créanciers. Entre autres :

  • le rachat ou regroupement de crédits, si vous avez plusieurs crédits différents en cours au même moment,
  • la renégociation de crédit (le plus souvent de crédit immobilier),
  • la renégociation de votre assurance emprunteur,
  • le rachat d’un crédit hypothécaire.

Le taux d’intérêt n’est pas le seul prisme de l’emprunt

Chacun et chacune d’entre nous se concentre naturellement sur les taux d’emprunt. Mais la réalité exige de se pencher avant tout sur le montant des mensualités et le coût total du crédit. Le taux d’intérêt est en effet un élément déterminant comme évoqué plus haut mais certaines offres de prêts (pour ne pas dire toutes) ajoutent des frais de dossiers, une assurance emprunteur ou co-emprunteurs, une garantie financière également. chacun de ces éléments vient gonfler le prix et peut potentiellement rendre une capacité d’emprunt initiale insuffisante au regard de votre projet.

Bien choisir ses interlocuteurs bancaires et courtiers

Nous avons vu à quel point la part consacré au crédit était importante, il nous apparaît donc comme étant essentiel que de confier vos projets personnels en la matière à des personnes avec lesquelles le contact passe bien et avec qui vous vous sentez en confiance et qui sauront aussi bien traiter votre dossier sur le plan technique en faisant preuve d’une grande expertise que faire preuve d’une grande discrétion sachant que si vous leur exposez votre situation financière personnelle, vous n’avez bien entendu pas nécessairement envie que cette dernière ne se retrouve sur la place publique. Courtiers en crédit, organismes prêteurs tels que les banques, vous devez prendre le temps de choisir le ou les partenaires financiers qui vont s’occuper de vous avec le plus grand soin. Ce sont eux qui détiennent les clés d’une opération financière réussie, le contact doit être de ce fait excellent.

La simulation d’emprunt et les calculs

Pour vous aider, les professionnels du courtage et du crédit de manière générale vus juste au-dessus, que ce soit pour un rachat, un bien immobilier en première accession ou pour un prêt personnel (et même professionnel), simulent avec vous, selon vos ressources et votre capacité d’emprunt le montant qu’ils peuvent mettre à votre disposition. Les calculs se basent sur les taux pratiqués auxquels il faut rajouter une somme fixe pour l’assurance emprunteur notamment. Cela permet d’établir une remboursement mensuel sur la durée de l’opération. Lorsque l’on emprunte, on rembourse d’abord les intérêts et on finit l’opération par le résidu de capital emprunté. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui motivent les simulations de rachats de crédits.

 

Dans la suite logique d’une simulation de crédit ou de prêt, le but est de faire financer quelque chose d’inaccessible par les propres réserves. Voyons deux cas, le crédit à la consommation (ou prêt personnel) et le crédit immobilier.

Le prêt personnel ou crédit à la consommation en question

Contracter un prêt personnel est un engagement qui nécessite un réel accompagnement de la part de l’organisme de crédit. Dans la pratique, il n’est pas de notion de conseil associé de la part de celui ou celle qui vous octroie un prêt personnel. Toutefois, il convient de prendre les dispositions en famille pour assumer ensuite le remboursement. Mais que financer avec un prêt personnel (que l’on nomme également crédit à la consommation) ?

Beaucoup d’emprunteurs utilisent le prêt personnel pour financer des travaux, pour financer des projets de voyage, de financement des études ou de véhicule par exemple. En face d’eux, banques et assurances pourront généralement répondre à ces besoins. Par exemple, un assureur général qui n’a pas de délégation sur les prêts immobiliers peut financer généralement de petits crédits à la consommation, cette fois-ci sans avoir le besoin de déléguer la signature du contrat auprès de son siège ou de sa compagnie.

Quel taux pour un crédit à la consommation ?

Les taux du crédit à la consommation sont plus élevés que pour ceux du marché immobilier. En général, et bien que les taux actuels soient particulièrement bas, comptez obtenir auprès de cette même banque ou assureur un chiffre entre deux et trois pour cent. L’avantage de ce type de démarche auprès de votre organisme bancaire est qu vous pourrez espérer négocier ce taux global (et même l’assurance emprunteur qui va avec) en fonction de votre ancienneté dans l’établissement. Concernant les frais de dossiers, l’ancienneté paie également parce que votre banquier pourra consentir à réduire ceux-ci drastiquement par rapport à un nouveau client ou sociétaire. Certaines banques comme la Banque Populaire (en association avec la Casden également) , le Crédit Agricole ou le Crédit Mutuel favorisent la fidélité de leurs clients en devenant sociétaire chez eux. Ces frais de dossiers peuvent dès lors être d’environ 100 euros voir moins dans certains cas que nous évoquerons plus loin dans ce blog. Constituez quoiqu’il en soit un dossier solide pour présenter votre demande.

Le dossier de demande de prêt personnel

Rassembler les documents chez vous avant un entretien avec votre banquier est une excellente idée. Dans la pratique, il arrive que la simple constitution de ces documents permette dès le premier rendez-vous d’avoir un accord. Près de la moitié des ménages en France ont un crédit en cours. Il faut donc se démarquer par un plan de financement bien constitué et réfléchi . Celui-ci conditionne en grande partie l’acceptation par un organisme financeur. Vous aurez besoin notamment :

  • D’une carte d’identité valide,
  • De justificatifs de domicile,
  • De vos relevés de compte (les trois derniers si vous êtes déjà client, au moins les six derniers mois si vous êtes nouveau aux yeux de prêteur),
  • Les bulletins de paye et l’ensemble de vos revenus pour étudier la capacité d’emprunt,
  • le contrat de mariage si vous en avez un et le livret de famille,
  • les devis valides mais non signés des travaux ou de la voiture si vous souhaitez acheter un véhicule. (C’est mieux mais pas forcément utile pour un prêt à la consommation).

Concernant les frais bancaires, il est possible que vous soyez sollicité pour les financer au rendez-vous (en cas d’acceptation). Pour un rendez-vous avec une banque nouvelle, la création d’un compte, voire le rapatriement de vos comptes bancaires sous la nouvelle enseigne peut être exigée. Une banque n’a pas à justifier les motivations de refus de financement d’un prêt bancaire.

Le délai de quatorze jours raccourci ?

Si vous êtes sur le point de contractualiser un crédit à la consommation auprès de votre banque, ce délai de réflexion et de rétractation peut être réduit en signant une décharge auprès du banquier. D’ailleurs, certains organismes financiers mettent en avant et promeuvent le fait qu’ils peuvent vous garantir le dépôt de l’argent sur votre compte au bout de huit jours ouvrés.

Notez que le banquier ne prendra pas de garantie sur ce type d’emprunt. L’avantage consenti sur la garantie permet d’envisager d’obtenir un prêt à la consommation parfois moins cher qu’un crédit immobilier classique puisque cela réduit d’autant le coût total du crédit, à savoir l’ensemble des charges supportées par l’emprunteur sur la durée total de son crédit. En effet, il ne s’agit pas simplement de se pencher sur le taux d’intérêt mais de voir également les frais d’assurance, les frais de dossier et la garantie exigée (pour les autres prêts que personnels).

Le crédit immobilier et la place de l’emprunteur

La forte base des taux d’intérêts connus depuis quelques années permet d’envisager une accession à la propriété en résidence principale pour bon nombre de ménages. Les emprunts immobiliers et les simulations que vous pouvez faire sur le net ou notre blog montrent bien qu’il possible d’envisager un glissement des remboursements pour financer un bien sur de nombreuses années.Les taux d’intérêt sont ici parmi les plus bas du marché.

faire un credit immobilier

Faire un prêt immobilier ?

Les jeunes accédants à la propriété recourent souvent à l’emprunt pour financer ces biens immobiliers mais sollicitent également des prêts à taux zéro, des apports par le biais de la famille et des proches et constituent un dossier solide reprenant les éléments précités pour le crédit personnel en ajoutant la garantie et le compromis de vente (qui peut être parfois remplacé par une promesse de vente pour de l’ancien, un contrat de construction de maison individuelle ou un contrat de réservation pour une vente en l’état de futur d’achèvement (ce que les professionnels du marché immobilier appellent la Vefa achat neuf).

Faciliter la négociation d’un prêt immobilier

Comme nous l’avons évoqué, la banque ou l’organisme prêteur a toute la largesse possible pour négocier. Les grilles tarifaires changent en fonction du profil des emprunteurs, ce qui signifie que vous avez intérêt à bien négocier et à solliciter divers organismes pour obtenir la meilleur offre possible. Pour préparer cette négociation, il faut bien nettoyer vos comptes.

En effet, si vous êtes régulièrement à découvert, si vos charges sont supérieures à vos ressources, emprunter sur du long terme dans un crédit immobilier paraît très délicat. La stabilité financière d’un couple actif est en revanche plus facilement acceptable et les conditions du marché de l’emploi ou de l’activité professionnelle que vous exercez comptent non seulement du point de vue de l’engagement de la banque, mais aussi en termes de coût (garantie demandée, assurance emprunteur pour les métiers plus pénibles, etc.)

Tentez de rationaliser vos dépenses si vous êtes dans l’esprit d’acquérir un bien immobilier !

Cela commence par éviter les découverts, limiter les frais accessoires et concentrer vos budgets afin de dégager potentiellement un petit apport au moment de la négociation. Cet apport n’est pas à inclure dans la capacité de remboursement mais favorise l’acceptation des dossiers par l’organisme prêteur. De même, un profil de fonctionnaire a plus de chances d’obtenir un prêt qu’une personne changeant régulièrement de travail. Les banquiers sont adeptes de stabilité.

Accepter les demandes de rapatriement de comptes bancaires est souvent une manière d’obtenir des résultats dans de nombreux cas. Les virements automatiques seront aussi une réalité tant pour les ressources et revenus que pour les échéances de prêts.

Le blog Prêt Crédit pour vous informer sur les financements bancaires

Pour vous faciliter dans vos démarches, nous avons réalisé ce blog qui reprend des conseils, des astuces et évoque les réalités du marché de l’emprunt. Toutes les banques et organismes financiers fonctionnent globalement de la même manière lorsqu’il s’agit d’emprunt. Toutefois, rien ne vaut les conseils de professionnels comme les courtiers ou les banquiers qui prêteront l’oreille à vos demande. La législation évolue beaucoup en matière de prêt et de crédit, nous tachons ici de refléter les réalités actuelles avec le maximum de précision.

Si vous remarquez une erreur, une imprécision ou que vous souhaitez partager avec nous votre expérience, vous pouvez nous laisser des commentaires sur les articles du blog concernés. Bonne lecture.

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID
DSID, IDE