Vous avez déjà un travail stable pouvant vous garantir le remboursement d’un prêt auprès d’une banque donnée sans aucune difficulté. Vous vous lanceriez bien dans un nouveau prêt mais vous avez du mal à différencier le crédit personnel du crédit professionnel ? Dans ce cas, cet article vous permettra de faire la lumière sur l’un et l’autre afin de ne pas vous tromper entre les deux quand vous déciderez de faire votre demande de prêt.

Le crédit personnel / prêt personnel

Un crédit personnel est un contrat établi entre un individu et un établissement bancaire qui stipule que la banque mettra à disposition de la personne donnée une certaine somme d’argent pour qu’il puisse réaliser ses projets personnels. Notez que cette somme doit être remboursée en 5 ans maximum avec les intérêts y afférents. Ce qui fait que l’individu bénéficiaire du crédit ne sera pas obligé d’attendre des années pour réaliser ses projets.

Notez que vous n’aurez pas à détailler tout ce que vous prévoyiez de faire avec votre argent. Assurez-vous seulement de faire les choses dans les règles comme pour l’achat d’une automobile, pour réaliser certains travaux ou encore pour vos loisirs. Vous pourriez même utiliser la somme prêtée simplement comme trésorerie supplémentaire dans votre budget.

Sachez aussi que la législation tient à protéger toute personne ayant signé un contrat d’un montant ne dépassant pas la limite de 75000 euros et dont le remboursement est supérieur à 3 mois. Vous aurez le droit de faire une demande d’assurance durant toute la période de validité de votre prêt personnel. Enfin, n’oubliez pas que vous disposerez de 14 jours de réflexion avant de toucher votre argent. Durant cette période, vous pourrez revenir sur votre décision et annuler votre demande de prêt. Par contre, vous devez comprendre que la banque est dans l’obligation de faire une enquête approfondie sur votre profil avant de valider ou non votre projet de prêt.

Le prêt professionnel / crédit professionnel

Ce type de prêt est strictement réservé aux professionnels proprement dits. Parmi ceux-là, nous pouvons citer les artisans et les commerçants ainsi que les très petites entreprises. Toutes les personnes qui exercent dans le domaine libéral peuvent aussi demander un prêt professionnel comme un pharmacien ou un avocat par exemple.

Sachez qu’un prêt professionnel a pour but de financer l’achat de matériels nécessaires pour l’accomplissement des travaux de la personne concernée ou du personnel d’une petite entreprise donnée. Mais l’argent pourrait aussi être investi dans l’immobilier qui servira dans le domaine professionnel. Sinon, vous pourriez aussi réserver la somme pour faire tourner la boîte. C’est-à-dire assurer les conditions financières de votre société comme l’achat d’une part d’une autre société ou pour augmenter votre capital.

Enfin, vous aurez le choix entre les trois types de prêt professionnel suivant :

  1. Le crédit bancaire professionnel qui est presque le même qu’un prêt particulier à la seule différence que le travailleur ne devra fournir qu’un apport de 20 %.
  2. Il y a aussi l’affacturage qui vous garantira une plus grande marge de manœuvre pour gérer le crédit. Vous aurez même l’opportunité de la gestion de votre compte client à une autre boîte de votre choix et selon le contrat que vous ferez avec cette dernière.
  3. Enfin, vous pourriez aussi opter pour le leasing qui vous permettra de confier l’achat d’un bien à un organisme financier alors que c’est votre entreprise qui l’utilisera. Cette méthode est souvent utilisée pour l’acquisition d’un véhicule de service pour une société bien précise.

 

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Catégories : Blog Crédit Immobilier